Répercussions sur la posture du pied d’un stimulus potentiellement nociceptif

art repercution thumbRépercussions sur la posture du pied d’un stimulus potentiellement nociceptif : l’épine irritative d’appui plantaire inconsciente

L’épine irritative d’appui plantaire inconsciente (EIAPI) affecte la somesthésie cutanée plantaire et provoque, par modification des systèmes de contrôle, des activités posturo-cinétiques.
Cette pathologie provient d’un stimulus potentiellement nociceptif transmis par les barorécepteurs cutanés. L’EIAPI est définie par une variation du score posturodynamique entre sol dur et sol mousse et affecte le résultat des tests sensoriels.
Lors des bilans podologiques, la réalisation de plusieurs tests sur les différentes positions de l’arrière-pied, des médio et avant-pied, est recommandée.

Marc Janin, Philippe Dupui
Laboratoire de physiologie, faculté de médecine de Rangueil Toulouse
Revue du podologue - Janvier-Février 2011

 

Télécharger le document en PDF

img-piedpage-960x60.jpg
Aller en haut